• Fr
  • De
  • It
  • En
  • Rhaeto-Romance

La SSA a pris position sur l’avant-projet de Loi sur les médias électroniques (LME)

Dans le cadre de la consultation publique, la SSA déplore le manque de vision qui se dégage du projet car il manque de réglementer les médias non linéaires. La création d’œuvres par les autrices et auteurs suisses dépend de l’existence de conditions cadres assurant la pérennité de leur financement et de leur place sur les grands et petits écrans. Ces conditions sont aujourd’hui remplies dans le secteur linéaire grâce à une longue collaboration entre la Confédération, la branche audiovisuelle et la SSR. Il s’agit désormais de les étendre au secteur non linéaire pour accompagner la mutation du paysage audiovisuel qui est en cours depuis une décennie: à l’horizon de l’entrée en vigueur de la nouvelle LME, le public visionnera la majorité des contenus audiovisuels de manière non linéaire.

Le projet ignore également que les télévisions étrangères s’emparent du marché publicitaire suisse par le biais de décrochages de fenêtres publicitaires ciblées sans offrir de véritable «fenêtre suisse» dans leurs programmes.

Sans quelques mesures qui restent parfaitement compatibles avec le postulat de libéralisation et de déréglementation du projet, la création et la production audiovisuelle indépendante suisses seront significativement affaiblies.

Si la SSA salue le maintien d’un service public fort, elle estime que le projet n’est pas à la hauteur de ses ambitions d’adaptation à notre époque et de stimulation de la production indigène.

La SSA tient à la disposition des personnes intéressées une copie de sa prise de position qui peut servir de modèle. N’hésitez pas à la solliciter à apo@ssa.ch.